SHARE

A 20h 06 (heure française) nous avons perdu le contact avec le yacht Freedom, sous pavillon suédois, qui participe à une mission pour briser le blocus illégal imposé aux Palestiniens de la bande de Gaza. Nous avons toutes les raisons de penser que les forces d’occupation israéliennes (IOF) l’attaquent et qu’il est encerclé dans les eaux internationales. La dernière position qui nous a été communiquée est d’environ 40
milles marins de la côte de Gaza.
Etant donné ce qui s’est passé dimanche 29 juillet, nous pensons que l’IOF a maintenant coupé toutes les communications avec Freedom, afin de perprétrer cette attaque sans témoins.
Freedom est un bateau que nous offrons aux pêcheurs de Gaza et il transporte une cargaison de matériel médical, y compris #Gauze4Gaza. A bord se trouvent 10 participants et deux journalistes, venus de 5 pays.
Vous trouverez les informations sur les participant.e.s ici. Les dernières nouvelles que nous avons reçues de Freedom c’est qu’il maintenait le cap vers Gaza et vers la ‘conscience de l’humanité’.
L’IOF prétend que nos bateaux civils -y compris notre bateau qui ne marche qu’à la voile– violent le droit international et menace d’utiliser ‘toutes les mesures néccessaires’ pour nous arrêter. Nous affirmons le droit au “passage innocent” tel que garanti par la Convention sur le droit de la mer de 1982 (UN Convention on the Law of the Sea 1982) et nous appelons les autorités internationales à protéger notre petit voilier. La
seule “mesure nécessaire” c’est la fin du blocus illégal de Gaza et le retour à la liberté de circulation pour tous les Palestiniens.
Dimanche dernier, l’IOF a coupé toutes les communications puis a attaqué violemment notre bateau (Al Awda ‘Le Retour’) dans les eaux internationales. Ils ont descendu le drapeau norvégien et l’ont piétiné. Selon de nombreux témoignages, y compris celui de Yonatan Shapira, un ancien officier de l’armée de l’air israélienne qui était l’un des participants sur Al Awda, ils ont ensuite frappé plusieurs personnes, leur ont infligé des
décharges électriques et volé la plus grande partie de leurs affaires personnelles.
Quatre bateaux ont quitté la Scandinavie à la mi-mai et ont fait escale dans 28 ports, afin de construire la solidarité avec ‘Un avenir juste pour la Palestine’ (‘Just Future for Palestine’). Nous exigeons qu’Israël mette fin à ses violations constantes du droit international, y compris la punition collective qu’est ce blocus de Gaza
qui dure depuis 12 ans, permettant ainsi l’ouverture du seul port fermé de la Méditerranée et le droit universel à la liberté de circulation des Palestiniens.
“La Coalition de la Flottille de la Liberté appelle le gouvernement suédois, les gouvernements qui ont des ressortissants à bord de Freedom, les autres gouvernements et les organisations inernationales concernées à agir immédiatement” déclare Dror Feiler de ‘Ship to Gaza Suède’, membre de la Coalition de la Fottille de la Liberté . “Nous exigeons que l’IOF ne s’en prenne pas à notre bateau pacifique alors que nous poursuivons
notre voyage vers Gaza pour y apporter en cadeau le matériel médical qui manque cruellement”.

-Ends-
Pour plus d’ information surRight to a Just Future for Palestine’ flotillaet la Flottille de la Liberté:

Web: https://jfp.freedomflotilla.org
Facebook: https://www.facebook.com/FreedomFlotillaCoalition
Twitter: @gazafflotilla
Pour des interviews ou informations, contactez: jfp.freedomflotilla.org/media-room-2

1 COMMENT

  1. I am from Vancouver,Canada and I wanted to say that these acts of Piracy by the Apartheid Israeli Gov’t on international Boats on their way to Gaza with medical supplies need to be condemned by all civilized countries in the world.These Boats will continue to sail to Gaza until the inhuman blockade of Gaza is lifted.Israel shouldn’t be recognized by any Gov’t because of the way Palestinian People are treated by the Apartheid Israeli Gov’t.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.